Accéder au contenu principal

Articles

La place Moïse Solomonovich

J’ai passé toute la soirée d’hier, et une bonne partie de la nuit, sur Wikipédia à lire les fiches de Juifs anarchistes, communistes, tchékistes, bolchéviques, révolutionnaires, menchéviques, narodniki, etc., jusqu’à m’en donner mal au crâne.
Il y en a une quantité stupéfiante.
Raconter l’épopée communiste en occultant totalement la dimension ethnique, comme le fait l’éducation (((nationale))) française, est évidemment un énorme mensonge historique.
On ne comprend rien au communisme, du moins en Europe, si l’on n’a pas en tête les réalités ethniques.
C’est un peu comme si on essayait de raconter l’histoire de l’esclavage et du commerce d’esclaves sans jamais parler de Noirs, de Blancs, d’Arabes, de Slaves, de Juifs.
Sur les 7 membres que comptait le 1er Politburo, au lendemain de la Révolution d’octobre, on avait quatre Juifs (Kamenev, Zinoniev, Trostky, Sokolnikov, un Juif partiel (Lénine), et deux goys (Staline et Bubnov).
Déjà à l’époque, les Juifs étaient très soucieux de dissimuler les…
Articles récents

Petite fille blanche jouant du violon

Lutter contre le "racisme sexuel"

Je m’attaque à la partie LovePol*. Dans les années 2020, les Juifs veulent accélérer la dissolution de la race blanche. Pour cela ils conceptualisent la notion de « racisme sexuel », ils font passer des lois et rachètent une bonne partie des sites de rencontre en ligne pour donner un coup de pouce au destin du goy.
J’aime bien cette thématique parce qu’elle est complotiste. On a le Juif, dans l’ombre, qui tire les ficelles avec son nez crochu. Ça me plaît bien.
En 2024, Georges Soros, qui refusait de crever le salaud, racheta coup sur coup Match et DoYouDo, deux des principaux sites de rencontre online.Qu’est-ce qu’un vieillard de 94 ans, qui n’avait plus bandé depuis des décennies, venait foutre sur ce marché ? Les analystes financiers, désorientés, attribuèrent cette manœuvre au grand âge de l’investisseur. Le vieux Georges n’avait plus toute sa tête…
Ils se trompaient. Le vieux Georges savait parfaitement ce qu’il faisait.
*
Il investissait dans les sites de rencontre pour les mêmes rai…

Ahad Ha'am (histoire du judaïsme)

Ahad Ha'am (de son vrai nom Asher Ginsberg ; 1856-1927) était un intellectuel sioniste.
Ahad Ha'am signifie en hébreu « qui fait partie du Peuple » (sous-entendu « élu »).
Il est né en Ukraine. Son père était arendator (kapo à paysans sur une grande propriété).
Plus tard Ahad Ha'am exercera le métier de journaliste.
Ahad Ha'am ne croyait pas trop en la formation d’un état juif, du moins à court terme. Il envisageait la Palestine comme un centre spirituel qui devrait rayonner sur les Juifs de la diaspora dispersés à travers le monde.
Kibbutz galuyot was a messianic ideal rather than a feasible contemporary project. The real answer lay in achieving a spiritual centre, or 'central domicile', within Palestine, that of Eretz Israel, which would form an exemplary model for the dispersed world of Jewry in exile to imitate; a spiritual focus for the circumferential world of the Jewish diaspora.
(La tour de contrôle pour superviser la conquête du monde).
En 1891, il effectua u…

L'analyse d'enjuivement (1)

L’analyse d’enjuivement est une discipline prestigieuse. Les Uttayais ont pleinement conscience que la survie de leur peuple en dépend. Si les anajuistes devaient échouer dans leur mission, les Juifs pourraient s’emparer du pays et nous imposer un grand remplacement, comme ils l’ont fait en France et ailleurs. Ce serait la fin de la nation uttayaise.
Les anajuistes sont les gardiens de la révolution boréenne.
On dénombre actuellement pas moins de 800 anajuistes à travers le pays. Un gros tiers d’entre eux travaillent dans l’une ou l’autre des trois grandes agences de notation qui sont spécialisées dans l’analyse d’enjuivement.
Toutes les entreprises qui font du commerce à l’international sont obligées de souscrire à des assurances risques juiverie.
Toutes les grandes entreprises qui réalisent une part importante de leur chiffre d’affaire avec l’étranger possèdent leur propre service d’analyse enjuivement.
Une de mes nièces dirige le service AE chez Laumar[1], qui fait partie des sociétés u…

L'émergence des Harmoniens

Depuis une quinzaine d’années, les Juifs se sont découvert un nouvel ennemi : les Harmoniens.
Un gamin de dix ans qui lance un caillou sur un tank israélien sera qualifié de « terroriste » par la presse*.
en revanche nous entretenons des relations diplomatiques permanentes avec les Harmoniens.
Dans la plupart des judéocraties, Harmonia a reçu le double label de « secte » et d’ « organisation terroriste ».
Durant quelques années, on n’a plus entendu parler de lui. Et puis un beau jour, le Hollandais est réapparu.
Il se faisait appeler Heimdallr, ce qui signifie « lumière du monde » en vieux norrois.
Une trentaine de nos jeunes les ont déjà rejoints, à notre grand regret. Nous n’avons rien pu faire pour les retenir.
C’est peut-être le bon wagon génétique, qui sait ?
Au début des années cinquante, nous avions offert l’asile, durant quelques mois, à plusieurs membres du groupe, persécutés par les Juifs.
Mais les Juifs ne furent pas dupes.
En Europe on ignore leur nombre exact, parce qu’ils sont obl…

Le concept de liberté durable (synopsis)

En 2018, au moment de leur révolution nationale, les Uttayais se dotent d’une loi « Autarcie & diversification », déjà évoquée. L’objectif est de réduire la dépendance économique du pays vis-à-vis des judéocraties, car les Juifs n’hésitent jamais à utiliser l’arme de guerre économique pour soumettre les nations rebelles, et les incorporer graduellement dans leur empire*. Mais à cette époque-là, les entrepreneurs et les économistes uttayais ne possèdent pas d’outils pour évaluer précisément le niveau d’enjuivement de leurs partenaires commerciaux. Deux universitaires – Dolph Stormare, un économiste, et Magnus Jaouen, historien du judaïsme – se voient confier la mission de développer les outils conceptuels et statistiques qui permettront à l’état et aux entreprises de connaître leur niveau d’enjuivement. Je voudrais prendre le temps de décrire la naissance de cette discipline, qu’on appelle « analyse d’enjuivement » ou « analyse enjuivement » (on parle aussi de « liberté durable », car …